Afleveringen

  • Dans Home(icides), Caroline Nogueras, journaliste depuis plus de 15 ans, nous raconte ces tueries familiales qui l'ont bouleversée, et qui en bouleversent encore certains aujourd'hui. Caroline Nogueras vous raconte ces histoires de meurtres en famille qui ont marqué l’actualité, en tentant de percer la folie de ces meurtriers au visage de Monsieur et Madame tout-le-monde car oui, “les pires affaires criminelles sont des histoires de famille”.


    Le néonaticide, un phénomène de société dont on parle peu

    Il y a des affaires qui dépassent l’entendement… Un phénomène de société dont on parle peu mais qui est pourtant bien réel : le néonaticide, c’est le fait de tuer son enfant quelques heures seulement après sa naissance. En France, il existe peu de données officielles sur ces meurtres. On estime à une vingtaine de cas par an, mais il semble que ce chiffre soit un peu sous-estimé. En 2010, la découverte d’un néonaticide a marqué les esprits par son ampleur. Dominique Cottrez, une femme sans histoire, aide-soignante, timide et réservée, enfermée dans un corps qu’elle déteste, tue huit de ses bébés à la naissance.


    Dominique Cottrez a-t-elle tout dit ?

    En 2015, Dominique a été condamnée à 9 ans de prison pour l’assassinat de 8 nourrissons après avoir caché ses grossesses à tout le monde, y compris à son mari et à ses deux filles. Pour sa défense, elle expliquait avoir été violée par son père avant de se rétracter pendant son procès aux Assises de Douai. Après 2 ans de détention préventive et 3 ans de prison, elle a été libérée en 2018. Mais Dominique Cottrez a t-elle tout dit ? C’est une histoire qui soulève de nombreuses questions auxquelles le procès n’a pas réussi à répondre entièrement. Pour approfondir cette affaire, nous sommes avec Eric Vaillant, procureur de la République à Grenoble.


    Découvrez la saison précédente en intégralité :

    Agnès Le Roux, l'héritière disparue : une mystérieuse disparition à la Toussaint 1977

    Agnès Le Roux, l'héritière disparue : une vie mouvementée en pleine guerre des casinos

    Agnès Le Roux, l'héritière disparue : le combat d'une mère pour faire éclater la vérité

    Agnès Le Roux, l'héritière disparue : après 30 ans d'enquête, un homme reconnu coupable


    Un podcast écrit et raconté par Caroline Nogueras.

    Réalisé par Julien Roussel

    En partenariat avec upday. 


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Les 4 épisodes de Home(icides) sont disponibles en avant première pour les abonnées à la chaîne Bababam+ sur Apple Podcasts. Pour celles et ceux qui ne sont pas abonné.es, les nouveaux épisodes restent évidemment disponibles gratuitement chaque jeudi sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Castbox, Podcast Addict, Amazon Music, Podinstall.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Dans Home(icides), Caroline Nogueras, journaliste depuis plus de 15 ans, nous raconte ces tueries familiales qui l'ont bouleversée, et qui en bouleversent encore certains aujourd'hui. Caroline Nogueras vous raconte ces histoires de meurtres en famille qui ont marqué l’actualité, en tentant de percer la folie de ces meurtriers au visage de Monsieur et Madame tout-le-monde car oui, “les pires affaires criminelles sont des histoires de famille”.


    Le néonaticide, un phénomène de société dont on parle peu

    Il y a des affaires qui dépassent l’entendement… Un phénomène de société dont on parle peu mais qui est pourtant bien réel : le néonaticide, c’est le fait de tuer son enfant quelques heures seulement après sa naissance. En France, il existe peu de données officielles sur ces meurtres. On estime à une vingtaine de cas par an, mais il semble que ce chiffre soit un peu sous-estimé. En 2010, la découverte d’un néonaticide a marqué les esprits par son ampleur. Dominique Cottrez, une femme sans histoire, aide-soignante, timide et réservée, enfermée dans un corps qu’elle déteste, tue huit de ses bébés à la naissance.


    Un débat et un coup de théâtre

    Après les révélations de Dominique Cottrez sur les viols qu’elle aurait subis par son père, Maitre Franck Berton son avocat, tient sa défense. Dominique a tué à la naissance huit de ses bébés car elle avait peur qu’ils soient le fruit de l’inceste. Au-delà de ses révélations, un sujet fait débat : un procès peut-il avoir lieu étant donné que les meurtres ont tous été commis il y a plus de 10 ans ? Le procureur Eric Vaillant et la défense de l’accusée vont se lancer dans une bataille judiciaire. Et un incroyable rebondissement va avoir lieu. 


    Découvrez la saison précédente en intégralité :

    Agnès Le Roux, l'héritière disparue : une mystérieuse disparition à la Toussaint 1977

    Agnès Le Roux, l'héritière disparue : une vie mouvementée en pleine guerre des casinos

    Agnès Le Roux, l'héritière disparue : le combat d'une mère pour faire éclater la vérité

    Agnès Le Roux, l'héritière disparue : après 30 ans d'enquête, un homme reconnu coupable


    Un podcast écrit et raconté par Caroline Nogueras.

    Réalisé par Julien Roussel

    En partenariat avec upday. 


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Les 4 épisodes de Home(icides) sont disponibles en avant première pour les abonnées à la chaîne Bababam+ sur Apple Podcasts. Pour celles et ceux qui ne sont pas abonné.es, les nouveaux épisodes restent évidemment disponibles gratuitement chaque jeudi sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Castbox, Podcast Addict, Amazon Music, Podinstall.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Zijn er afleveringen die ontbreken?

    Klik hier om de feed te vernieuwen.

  • Dans Home(icides), Caroline Nogueras, journaliste depuis plus de 15 ans, nous raconte ces tueries familiales qui l'ont bouleversée, et qui en bouleversent encore certains aujourd'hui. Caroline Nogueras vous raconte ces histoires de meurtres en famille qui ont marqué l’actualité, en tentant de percer la folie de ces meurtriers au visage de Monsieur et Madame tout-le-monde car oui, “les pires affaires criminelles sont des histoires de famille”.


    Le néonaticide, un phénomène de société dont on parle peu

    Il y a des affaires qui dépassent l’entendement… Un phénomène de société dont on parle peu mais qui est pourtant bien réel : le néonaticide, c’est le fait de tuer son enfant quelques heures seulement après sa naissance. En France, il existe peu de données officielles sur ces meurtres. On estime à une vingtaine de cas par an, mais il semble que ce chiffre soit un peu sous-estimé. En 2010, la découverte d’un néonaticide a marqué les esprits par son ampleur. Dominique Cottrez, une femme sans histoire, aide-soignante, timide et réservée, enfermée dans un corps qu’elle déteste, tue huit de ses bébés à la naissance.


    Qui est Dominique Cottrez ?

    En juillet 2010, à Villers au Tertre, près de Douai, deux petits corps sont retrouvés par un couple au fond du jardin de leur maison. La coupable, c’est Dominique Cottrez, l’une des filles des anciens propriétaires. Elle a avoué avoir tué ses deux bébés à la naissance. Très vite, la mère de famille reconnaît le meurtre de 6 autres nouveau-nés. Huit grossesses cachées, 8 bébés morts, sur une période de 10 ans ! Dominique Cottrez est mise en examen pour l’assassinat et placée en détention provisoire. La justice va devoir faire toute la lumière sur cette affaire. Pourquoi Dominique Cottrez a-t-elle tué ses bébés ? Comment son entourage a-t-il pu ne rien voir ? Qui est Dominique Cottrez ?


    Découvrez la saison précédente en intégralité :

    Agnès Le Roux, l'héritière disparue : une mystérieuse disparition à la Toussaint 1977

    Agnès Le Roux, l'héritière disparue : une vie mouvementée en pleine guerre des casinos

    Agnès Le Roux, l'héritière disparue : le combat d'une mère pour faire éclater la vérité

    Agnès Le Roux, l'héritière disparue : après 30 ans d'enquête, un homme reconnu coupable


    Un podcast écrit et raconté par Caroline Nogueras.

    Réalisé par Julien Roussel

    En partenariat avec upday. 


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Les 4 épisodes de Home(icides) sont disponibles en avant première pour les abonnées à la chaîne Bababam+ sur Apple Podcasts. Pour celles et ceux qui ne sont pas abonné.es, les nouveaux épisodes restent évidemment disponibles gratuitement chaque jeudi sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Castbox, Podcast Addict, Amazon Music, Podinstall.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Dans Home(icides), Caroline Nogueras, journaliste depuis plus de 15 ans, nous raconte ces tueries familiales qui l'ont bouleversée, et qui en bouleversent encore certains aujourd'hui. Caroline Nogueras vous raconte ces histoires de meurtres en famille qui ont marqué l’actualité, en tentant de percer la folie de ces meurtriers au visage de Monsieur et Madame tout-le-monde car oui, “les pires affaires criminelles sont des histoires de famille”.


    Le néonaticide, un phénomène de société dont on parle peu

    Il y a des affaires qui dépassent l’entendement… Un phénomène de société dont on parle peu mais qui est pourtant bien réel : le néonaticide, c’est le fait de tuer son enfant quelques heures seulement après sa naissance. En France, il existe peu de données officielles sur ces meurtres. On estime à une vingtaine de cas par an, mais il semble que ce chiffre soit un peu sous-estimé. En 2010, la découverte d’un néonaticide a marqué les esprits par son ampleur. Dominique Cottrez, une femme sans histoire, aide-soignante, timide et réservée, enfermée dans un corps qu’elle déteste, tue huit de ses bébés à la naissance.


    L'infanticide le plus important connu à ce jour en Europe

    Au-delà du fait divers sordide, c’est l’histoire de cette femme que nous allons vous raconter, et une réalité sociétale peu connue. Voici donc l’affaire Dominique Cottrez, le plus important infanticide connu à ce jour en Europe.


    Découvrez la saison précédente en intégralité :

    Agnès Le Roux, l'héritière disparue : une mystérieuse disparition à la Toussaint 1977

    Agnès Le Roux, l'héritière disparue : une vie mouvementée en pleine guerre des casinos

    Agnès Le Roux, l'héritière disparue : le combat d'une mère pour faire éclater la vérité

    Agnès Le Roux, l'héritière disparue : après 30 ans d'enquête, un homme reconnu coupable


    Un podcast écrit et raconté par Caroline Nogueras.

    Réalisé par Julien Roussel

    En partenariat avec upday. 


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Les 4 épisodes de Home(icides) sont disponibles en avant première pour les abonnées à la chaîne Bababam+ sur Apple Podcasts. Pour celles et ceux qui ne sont pas abonné.es, les nouveaux épisodes restent évidemment disponibles gratuitement chaque jeudi sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Castbox, Podcast Addict, Amazon Music, Podinstall.


    Bababam prépare un épisode coulisses de Home(icides) ! Vous êtes de plus en plus nombreux.se.s à écouter Home(icides). Un épisode spécial sera diffusé prochainement pour vous dévoiler tous les secrets du podcast, des enregistrements à la réalisation en passant par le choix des sujets. Posez vos questions sur l'Instagram ou le Twitter de Bababam, nous y répondrons durant l'épisode !


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • En 1959, le Mexique est sous le choc. Dans la province de Monterrey, au nord-est du pays, les morceaux découpés d’un homme sont retrouvés dans une boîte. Ce crime a été commis par son amant. Dans cet épisode, réalisé en partenariat avec Prime Video, je vais vous raconter l’histoire du coupable, l’amant, Alfredo Balli Trevino. Un personnage si complexe qu’il a inspiré l’un des tueurs en série les plus connus de la culture populaire : Hannibal Lecter, un personnage créé par le romancier Thomas Harris, et qui a surtout fait l’objet d’une trilogie de films devenus cultes. Dont l’un des films “Dragon Rouge’, est disponible sur Prime Video. En effet, à l’occasion d’Halloween, vous pourrez faire le plein d’histoires glaçantes disponibles sur Prime Video. Au-delà du film Dragon Rouge, Prime Video vous propose des films qui mettent à l’honneur des anti-héros qui nous fascinent, nous surprennent ou nous effraient… Un ensemble de fictions pour découvrir les personnages les plus sombres de la culture populaire. 


    Episode réalisé en partenariat avec Prime Video

    Un podcast raconté par Caroline Nogueras et écrit par Pauline Weiss

    Réalisé par Julien Roussel


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • En 2010, la découverte d’un néonaticide marque les esprits par son ampleur. Dominique Cottrez, une femme sans histoire, aide-soignante, timide et réservée, enfermée dans un corps qu’elle déteste, tue huit de ses bébés à la naissance, oui, huit nourrissons. Au-delà du fait divers sordide, c’est l’histoire de cette femme que je vais vous raconter et une réalité sociétale peu connue. Alors, rendez-vous jeudi prochain, pour la prochaine saison de Home(icides).  

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Dans Home(icides), Caroline Nogueras, journaliste depuis plus de 15 ans, nous raconte ces tueries familiales qui l'ont bouleversée, et qui en bouleversent encore certains aujourd'hui. Caroline Nogueras vous raconte ces histoires de meurtres en famille qui ont marqué l’actualité, en tentant de percer la folie de ces meurtriers au visage de Monsieur et Madame tout-le-monde car oui, “les pires affaires criminelles sont des histoires de famille”.


    Agnès Le Roux, l'héritière disparue

    Une riche héritière qui disparaît du jour au lendemain sur la French Riviera à la fin des années 70. Une guerre des casinos menée par la mafia locale. Et un lourd secret de famille… Sur le papier, cette affaire a tout d’un roman noir. Pourtant, cette histoire est bien vraie. Et elle reste encore aujourd’hui l’une des plus grandes énigmes criminelles françaises. À la Toussaint 1977, Agnès Le Roux, 29 ans, quitte son appartement de Nice. On ne la reverra plus jamais. Sa famille, et particulièrement sa mère, Renée Leroux, s’est toujours battue pour rétablir la vérité, persuadée de la culpabilité d’un homme : Maurice Agnelet.  


    Après trente ans d’enquête, Maurice Agnelet reconnu coupable 

    Voilà 30 années que Renée Leroux se bat pour connaître la vérité sur la disparition de sa fille Agnès. L’ancien amant de sa fille, Maurice Agnelet, a obtenu un non-lieu au milieu des années 80, malgré des éléments déroutants, mais Renée, à l’aube de l’an 2000, l’attaque désormais pour recel de cadavre. Mais, Maurice Agnelet maintient sa version, depuis fin 1977 : il ne sait pas où est Agnès. Il ne l’a pas tuée. Mais un coup de théâtre venant du clan Agnelet va faire basculer toute l’affaire. Un secret de famille va bientôt éclater au grand jour...


    Découvrez la saison précédente en intégralité :

    Le massacre de la famille Troadec : une famille qui disparaît du jour au lendemain

    Le massacre de la famille Troadec : des indices qui sèment le doute

    Le massacre de la famille Troadec : le suspect passe aux aveux

    Le massacre de la famille Troadec : une querelle d'héritage qui finit dans un bain de sang


    Un podcast raconté par Caroline Nogueras et écrit par Pauline Weiss

    Réalisé par Julien Roussel

    En partenariat avec upday. 


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Les 4 épisodes de Home(icides) sont disponibles en avant première pour les abonnées à la chaîne Bababam+ sur Apple Podcasts. Pour celles et ceux qui ne sont pas abonné.es, les nouveaux épisodes restent évidemment disponibles gratuitement chaque jeudi sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Castbox, Podcast Addict, Amazon Music, Podinstall.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Dans Home(icides), Caroline Nogueras, journaliste depuis plus de 15 ans, nous raconte ces tueries familiales qui l'ont bouleversée, et qui en bouleversent encore certains aujourd'hui. Caroline Nogueras vous raconte ces histoires de meurtres en famille qui ont marqué l’actualité, en tentant de percer la folie de ces meurtriers au visage de Monsieur et Madame tout-le-monde car oui, “les pires affaires criminelles sont des histoires de famille”.


    Agnès Le Roux, l'héritière disparue

    Une riche héritière qui disparaît du jour au lendemain sur la French Riviera à la fin des années 70. Une guerre des casinos menée par la mafia locale. Et un lourd secret de famille… Sur le papier, cette affaire a tout d’un roman noir. Pourtant, cette histoire est bien vraie. Et elle reste encore aujourd’hui l’une des plus grandes énigmes criminelles françaises. À la Toussaint 1977, Agnès Le Roux, 29 ans, quitte son appartement de Nice. On ne la reverra plus jamais. Sa famille, et particulièrement sa mère, Renée Leroux, s’est toujours battue pour rétablir la vérité, persuadée de la culpabilité d’un homme : Maurice Agnelet.  


    Le combat d'une mère pour faire éclater la vérité

     En juin 1977, Renée Le Roux a tout perdu : sa fille et son casino. Concernant la disparition de sa fille, Agnès, 29 ans, elle est intimement convaincue que Maurice Agnelet, l’amant, y est pour quelque chose. Il a été placé en garde à vue, mais relâché très rapidement en septembre 1978, presque un  an après la disparition. L’enquête piétine, alors Renée va mener sa propre enquête, et tout étudier : le dossier d’instruction, la moindre piste, chaque personnalité liée à l’affaire. Elle y passera toute sa vie et tout son argent s’il le faut mais elle veut connaître la vérité: Qu’est-il est arrivé à Agnès, sa fille? 


    Découvrez la saison précédente en intégralité :

    Le massacre de la famille Troadec : une famille qui disparaît du jour au lendemain

    Le massacre de la famille Troadec : des indices qui sèment le doute

    Le massacre de la famille Troadec : le suspect passe aux aveux

    Le massacre de la famille Troadec : une querelle d'héritage qui finit dans un bain de sang


    Un podcast raconté par Caroline Nogueras et écrit par Pauline Weiss

    Réalisé par Julien Roussel

    En partenariat avec upday. 


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Les 4 épisodes de Home(icides) sont disponibles en avant première pour les abonnées à la chaîne Bababam+ sur Apple Podcasts. Pour celles et ceux qui ne sont pas abonné.es, les nouveaux épisodes restent évidemment disponibles gratuitement chaque jeudi sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Castbox, Podcast Addict, Amazon Music, Podinstall.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Dans Home(icides), Caroline Nogueras, journaliste depuis plus de 15 ans, nous raconte ces tueries familiales qui l'ont bouleversée, et qui en bouleversent encore certains aujourd'hui. Caroline Nogueras vous raconte ces histoires de meurtres en famille qui ont marqué l’actualité, en tentant de percer la folie de ces meurtriers au visage de Monsieur et Madame tout-le-monde car oui, “les pires affaires criminelles sont des histoires de famille”.


    Agnès Le Roux, l'héritière disparue

    Une riche héritière qui disparaît du jour au lendemain sur la French Riviera à la fin des années 70. Une guerre des casinos menée par la mafia locale. Et un lourd secret de famille… Sur le papier, cette affaire a tout d’un roman noir. Pourtant, cette histoire est bien vraie. Et elle reste encore aujourd’hui l’une des plus grandes énigmes criminelles françaises. À la Toussaint 1977, Agnès Le Roux, 29 ans, quitte son appartement de Nice. On ne la reverra plus jamais. Sa famille, et particulièrement sa mère, Renée Leroux, s’est toujours battue pour rétablir la vérité, persuadée de la culpabilité d’un homme : Maurice Agnelet.  


    Avant la disparition, une vie mouvementée en pleine guerre des casinos

    A l’automne 1977 Agnès Le Roux,  jeune femme, héritière de Casinos, a quitté Nice, où elle vivait, sans jamais réapparaitre. Sa mère Renée Leroux a porté plainte contre X pour séquestration arbitraire. Elle est persuadée que son amant Maurice Agnelet a quelque chose à voir avec la disparition de sa fille. Malgré la lettre d’adieu retrouvée chez Agnès par les enquêteurs, Renée n’y croit pas. Elle n’a pas pu se suicider.


    Découvrez la saison précédente en intégralité :

    Le massacre de la famille Troadec : une famille qui disparaît du jour au lendemain

    Le massacre de la famille Troadec : des indices qui sèment le doute

    Le massacre de la famille Troadec : le suspect passe aux aveux

    Le massacre de la famille Troadec : une querelle d'héritage qui finit dans un bain de sang


    Un podcast raconté par Caroline Nogueras et écrit par Pauline Weiss

    Réalisé par Julien Roussel

    En partenariat avec upday. 


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Les 4 épisodes de Home(icides) sont disponibles en avant première pour les abonnées à la chaîne Bababam+ sur Apple Podcasts. Pour celles et ceux qui ne sont pas abonné.es, les nouveaux épisodes restent évidemment disponibles gratuitement chaque jeudi sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Castbox, Podcast Addict, Amazon Music, Podinstall.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Dans Home(icides), Caroline Nogueras, journaliste depuis plus de 15 ans, nous raconte ces tueries familiales qui l'ont bouleversée, et qui en bouleversent encore certains aujourd'hui. Caroline Nogueras vous raconte ces histoires de meurtres en famille qui ont marqué l’actualité, en tentant de percer la folie de ces meurtriers au visage de Monsieur et Madame tout-le-monde car oui, “les pires affaires criminelles sont des histoires de famille”.


    Agnès Le Roux, l'héritière disparue

    Une riche héritière qui disparaît du jour au lendemain sur la French Riviera à la fin des années 70.  Une guerre des casinos menée par la mafia locale. Et un lourd secret de famille… Sur le papier, cette affaire a tout d’un roman noir. Pourtant, cette histoire est bien vraie. Et elle reste encore aujourd’hui l’une des plus grandes énigmes criminelles françaises. À la Toussaint 1977, Agnès Le Roux, 29 ans, quitte son appartement de Nice. On ne la reverra plus jamais. Sa famille, et particulièrement sa mère, Renée Leroux, s’est toujours battue pour rétablir la vérité, persuadée de la culpabilité d’un homme : Maurice Agnelet.  


    Une mystérieuse disparation à la Toussaint 1977

    L’air est doux au bord de la mer Méditerranée en ce mois de novembre 1977, Nice s’est vidée de ses touristes, seuls les locaux et quelques joggeurs longent la promenade des Anglais. À quelques pas de la vieille ville, un beau bâtiment des années 20 surplombe la jetée. Il s’agit d’un célèbre casino : le Palais de la Méditerranée. Renée Le Roux, 55 ans, a pris l’habitude de l’observer chaque soir, avec nostalgie. Cet établissement lui appartenait il y a encore quelques semaines. Mais autre chose la préoccupe beaucoup plus:  elle n’a plus de nouvelles de sa fille Agnès depuis un mois...


    Découvrez la saison précédente en intégralité :

    Le massacre de la famille Troadec : une famille qui disparaît du jour au lendemain

    Le massacre de la famille Troadec : des indices qui sèment le doute

    Le massacre de la famille Troadec : le suspect passe aux aveux

    Le massacre de la famille Troadec : une querelle d'héritage qui finit dans un bain de sang


    Un podcast raconté par Caroline Nogueras et écrit par Pauline Weiss

    Réalisé par Julien Roussel

    En partenariat avec upday. 


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Les 4 épisodes de Home(icides) sont disponibles en avant première pour les abonnées à la chaîne Bababam+ sur Apple Podcasts. Pour celles et ceux qui ne sont pas abonné.es, les nouveaux épisodes restent évidemment disponibles gratuitement chaque jeudi sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Castbox, Podcast Addict, Amazon Music, Podinstall.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Dans Home(icides), Caroline Nogueras, journaliste depuis plus de 15 ans, nous raconte ces tueries familiales qui l'ont bouleversée, et qui en bouleversent encore certains aujourd'hui. Caroline Nogueras vous raconte ces histoires de meurtres en famille qui ont marqué l’actualité, en tentant de percer la folie de ces meurtriers au visage de Monsieur et Madame tout-le-monde car oui, “les pires affaires criminelles sont des histoires de famille”.


    Une histoire qui marquera les annales judiciaires

    Jusqu’où peut mener la jalousie, la rancœur et la haine au sein d’une même famille ? En juillet 2021, Hubert Caoussin a été jugé et condamné par la cour d’assise de Nantes à 30 années de prison pour le meurtre de sa belle-sœur, son beau-frère, son neveu et sa nièce. Sa compagne, Lydie Troadec a été condamnée 3 ans de prison dont deux ferme. Quel est l’élément déclencheur qui a poussé Hubert Caoussin, un homme sans histoire, à commettre l’irréparable ? Quels secrets de famille cachaient les Troadec? Voici l’histoire d’un massacre qui a marquera les annales judiciaires de ce début de décennie.


    Une querelle d'héritage qui finit dans un bain de sang

    L’affaire Troadec est un fait divers qui a été ultra médiatisé. L’argent, la jalousie, la famille... il y a là tous les ingrédients d’un roman noir. Certains journalistes y ont consacré plusieurs années de leur vie, des reportages, des livres. C'est le cas d'Anaïs Denet, ancienne reporter à BFM TV et journaliste à Télé Nantes, elle est  également auteure de l’ouvrage "Troadec et Moi" paru aux éditions de Denoël. Pour ce dernier épisode de cette saison, elle a accepté de répondre aux questions de Caroline Nogueras.


    Découvrez la saison précédente en intégralité :

    La "veuve noire de l'Isère" : un corps retrouvé calciné à l'arrière d'une voiture

    La "veuve noire de l'Isère" : le suspect n°1 du meurtre de son propre mari

    La "veuve noire de l'Isère" : une femme au passé sombre...

    La "veuve noire de l'Isère" : l'heure de vérité


    Un podcast écrit et raconté par Caroline Nogueras.

    Réalisé par Julien Roussel


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Un épisode en partenariat avec upday. 


    Les 4 épisodes de Home(icides) sont disponibles en avant première pour les abonnées à la chaîne Bababam+ sur Apple Podcasts.

    Pour celles et ceux qui ne sont pas abonné.es, les nouveaux épisodes restent évidemment disponibles gratuitement chaque jeudi sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Castbox, Podcast Addict, Amazon Music, Podinstall.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Dans Home(icides), Caroline Nogueras, journaliste depuis plus de 15 ans, nous raconte ces tueries familiales qui l'ont bouleversée, et qui en bouleversent encore certains aujourd'hui. Caroline Nogueras vous raconte ces histoires de meurtres en famille qui ont marqué l’actualité, en tentant de percer la folie de ces meurtriers au visage de Monsieur et Madame tout-le-monde car oui, “les pires affaires criminelles sont des histoires de famille”.


    Une histoire qui marquera les annales judiciaires

    Jusqu’où peut mener la jalousie, la rancœur et la haine au sein d’une même famille ? En juillet 2021, Hubert Caoussin a été jugé et condamné par la cour d’assise de Nantes à 30 années de prison pour le meurtre de sa belle-sœur, son beau-frère, son neveu et sa nièce. Sa compagne, Lydie Troadec a été condamnée 3 ans de prison dont deux ferme. Quel est l’élément déclencheur qui a poussé Hubert Caoussin, un homme sans histoire, à commettre l’irréparable ? Quels secrets de famille cachaient les Troadec? Voici l’histoire d’un massacre qui a marquera les annales judiciaires de ce début de décennie.


    Le suspect passe aux aveux

    Hubert Caoussin et Lydie Troadec sont en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire de Brest depuis le dimanche 5 mars 2017 au matin. Ils ont craqué et Hubert Caouissin a avoué avoir tué dans la nuit du 16 au 17 février 2017 son beau-frère Pascal, qui n’est autre que le frère de Lydie, sa femme Brigitte, son neveu Sébastien et sa nièce Charlotte dans leur pavillon à Orvault, puis avoir fait disparaitre les corps. Reste à savoir comment il les a tués et pourquoi...


    Découvrez la saison précédente en intégralité :

    La "veuve noire de l'Isère" : un corps retrouvé calciné à l'arrière d'une voiture

    La "veuve noire de l'Isère" : le suspect n°1 du meurtre de son propre mari

    La "veuve noire de l'Isère" : une femme au passé sombre...

    La "veuve noire de l'Isère" : l'heure de vérité


    Un podcast écrit et raconté par Caroline Nogueras.

    Réalisé par Julien Roussel


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Un épisode en partenariat avec upday. 


    Les 4 épisodes de Home(icides) sont disponibles en avant première pour les abonnées à la chaîne Bababam+ sur Apple Podcasts.

    Pour celles et ceux qui ne sont pas abonné.es, les nouveaux épisodes restent évidemment disponibles gratuitement chaque jeudi sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Castbox, Podcast Addict, Amazon Music, Podinstall.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Dans Home(icides), Caroline Nogueras, journaliste depuis plus de 15 ans, nous raconte ces tueries familiales qui l'ont bouleversée, et qui en bouleversent encore certains aujourd'hui. Caroline Nogueras vous raconte ces histoires de meurtres en famille qui ont marqué l’actualité, en tentant de percer la folie de ces meurtriers au visage de Monsieur et Madame tout-le-monde car oui, “les pires affaires criminelles sont des histoires de famille”.


    Une histoire qui marquera les annales judiciaires

    Jusqu’où peut mener la jalousie, la rancœur et la haine au sein d’une même famille ? En juillet 2021, Hubert Caoussin a été jugé et condamné par la cour d’assise de Nantes à 30 années de prison pour le meurtre de sa belle-sœur, son beau-frère, son neveu et sa nièce. Sa compagne, Lydie Troadec a été condamnée 3 ans de prison dont deux ferme. Quel est l’élément déclencheur qui a poussé Hubert Caoussin, un homme sans histoire, à commettre l’irréparable ? Quels secrets de famille cachaient les Troadec? Voici l’histoire d’un massacre qui a marquera les annales judiciaires de ce début de décennie.


    Des indices qui sèment le doute

    Voilà 15 jours que la famille Troadec n’a plus donné signe de vie. Des traces de sang de Pascal, le père, Brigitte, la mère et de leurs deux enfants ont été retrouvés dans tout leur pavillon. Après avoir soupçonné Sébastien, le fils, d’être l’auteur d’une tuerie familiale, les enquêteurs semblent revenir sur leurs suspicions. Selon le procureur, à ce stade, il est impossible de savoir si l’on se trouve face à un drame familial à l’instar de l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès ou alors à un quadruple meurtre perpétré par une personne extérieure. Les premières investigations dans le pavillon des Troadec n’ont rien donné et les analyses des empreintes génétiques sont toujours en cours. Bref, les enquêteurs piétinent sérieusement, jusqu’à ce matin du 1er mars 2017….


    Découvrez la saison précédente en intégralité :

    La "veuve noire de l'Isère" : un corps retrouvé calciné à l'arrière d'une voiture

    La "veuve noire de l'Isère" : le suspect n°1 du meurtre de son propre mari

    La "veuve noire de l'Isère" : une femme au passé sombre...

    La "veuve noire de l'Isère" : l'heure de vérité


    Un podcast écrit et raconté par Caroline Nogueras.

    Réalisé par Julien Roussel


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Un épisode en partenariat avec upday. 


    Les 4 épisodes de Home(icides) sont disponibles en avant première pour les abonnées à la chaîne Bababam+ sur Apple Podcasts.

    Pour celles et ceux qui ne sont pas abonné.es, les nouveaux épisodes restent évidemment disponibles gratuitement chaque jeudi sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Castbox, Podcast Addict, Amazon Music, Podinstall. 


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Dans Home(icides), Caroline Nogueras, journaliste depuis plus de 15 ans, nous raconte ces tueries familiales qui l'ont bouleversée, et qui en bouleversent encore certains aujourd'hui. Caroline Nogueras vous raconte ces histoires de meurtres en famille qui ont marqué l’actualité, en tentant de percer la folie de ces meurtriers au visage de Monsieur et Madame tout-le-monde car oui, “les pires affaires criminelles sont des histoires de famille”.


    Une histoire qui marquera les annales judiciaires

    Jusqu’où peut mener la jalousie, la rancœur et la haine au sein d’une même famille ? En juillet 2021, Hubert Caoussin a été jugé et condamné par la cour d’assise de Nantes à 30 années de prison pour le meurtre de sa belle-sœur, son beau-frère, son neveu et sa nièce. Sa compagne, Lydie Troadec a été condamnée 3 ans de prison dont deux ferme. Quel est l’élément déclencheur qui a poussé Hubert Caoussin, un homme sans histoire, à commettre l’irréparable ? Quels secrets de famille cachaient les Troadec? Voici l’histoire d’un massacre qui a marquera les annales judiciaires de ce début de décennie.


    Une famille qui se volatilise du jour au lendemain

    Jeudi 23 février 2017, dans un petit village du Finistère. Hélène est inquiète. Voilà 7 jours que sa grande sœur Brigitte Troadec,  ne lui a pas donné de nouvelles. Les deux femmes sont proches, elles s’appellent régulièrement. Leur mère est aussi sans nouvelle de sa fille. Hélène a beau appeler, insister, elle tombe toujours sur le répondeur de sa sœur Brigitte. Quant à son beau-frère, Pascal Troadec, il est lui aussi sur messagerie. Elle a bien tenté aussi de joindre son neveu Sébastien, 21 ans et sa nièce Charlotte, 18 ans, mais chacun de leur téléphone sont tous coupés...


    Découvrez la saison précédente en intégralité :

    La "veuve noire de l'Isère" : un corps retrouvé calciné à l'arrière d'une voiture

    La "veuve noire de l'Isère" : le suspect n°1 du meurtre de son propre mari

    La "veuve noire de l'Isère" : une femme au passé sombre...

    La "veuve noire de l'Isère" : l'heure de vérité


    Un podcast écrit et raconté par Caroline Nogueras.

    Réalisé par Julien Roussel


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Un épisode en partenariat avec upday. 


    Les 4 épisodes de Home(icides) sont disponibles en avant première pour les abonnées à la chaîne Bababam+ sur Apple Podcasts.

    Pour celles et ceux qui ne sont pas abonné.es, les nouveaux épisodes restent évidemment disponibles gratuitement chaque jeudi sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Castbox, Podcast Addict, Amazon Music, Podinstall.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Dans Home(icides), Caroline Nogueras, journaliste depuis plus de 15 ans, nous raconte ces tueries familiales qui l'ont bouleversée, et qui en bouleversent encore certains aujourd'hui. Caroline Nogueras vous raconte ces histoires de meurtres en famille qui ont marqué l’actualité, en tentant de percer la folie de ces meurtriers au visage de Monsieur et Madame tout-le-monde car oui, “les pires affaires criminelles sont des histoires de famille”.L'histoire de toute une famille qui se volatiliseC'est un feuilleton judiciaire digne des romans d’Agatha Christie. En septembre 1999, le Docteur Yves Godard, médecin installé à Caen disparaît en pleine mer avec ses deux plus jeunes enfants de 6 et 4 ans après avoir probablement tué sa femme. Drame familial ou assassinat de toute une famille ? Plus de 20 ans après cette tragédie, difficile de le savoir. Un podcast écrit et raconté par Caroline Nogueras.Réalisé par Julien Roussel. Découvrez les autres saisons de Home(icides) en intégralité :La double vie du docteur RomandL'affaire Ramsey, le cold case qui hante les Etats-UnisLe "boucher de la Sarthe", une histoire judiciaire hors-normeL'énigme des sœurs PapinNadine Chabert, une disparition mystérieuseVous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Dans Home(icides), Caroline Nogueras, journaliste depuis plus de 15 ans, nous raconte ces tueries familiales qui l'ont bouleversée, et qui en bouleversent encore certains aujourd'hui. Caroline Nogueras vous raconte ces histoires de meurtres en famille qui ont marqué l’actualité, en tentant de percer la folie de ces meurtriers au visage de Monsieur et Madame tout-le-monde car oui, “les pires affaires criminelles sont des histoires de famille”.Nadine Chabert, une disparition mystérieuse...C’est un fait divers où il n’y a pas de sang, pas de massacre, pas même de corps. C’est d’ailleurs peut être pour cela que cette affaire n'a pas vraiment marqué les esprits. Et pourtant, elle est bouleversante. Le 10 juin 2003, Nadine Chabert, 34 ans, mère de famille, employée modèle d’une entreprise de réinsertion professionnelle, disparaît sur un rond-point à Fos-sur-Mer près de Toulon. Depuis ce jour, personne n’a jamais revu cette femme. Au moment de sa disparition, la fille de Nadine, Emilie, n'avait que 11 ans. Patrick Chabert, le mari de Nadine, est la dernière personne à l’avoir vue vivante.Un podcast écrit et raconté par Caroline Nogueras.Réalisé par Julien Roussel. Découvrez les autres saisons de Home(icides) en intégralité :La double vie du docteur RomandL'affaire Ramsey, le cold case qui hante les Etats-UnisLe "boucher de la Sarthe", une histoire judiciaire hors-normeL'énigme des sœurs PapinVous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Dans Home(icides), Caroline Nogueras, journaliste depuis plus de 15 ans, nous raconte ces tueries familiales qui l'ont bouleversée, et qui en bouleversent encore certains aujourd'hui. Caroline Nogueras vous raconte ces histoires de meurtres en famille qui ont marqué l’actualité, en tentant de percer la folie de ces meurtriers au visage de Monsieur et Madame tout-le-monde car oui, “les pires affaires criminelles sont des histoires de famille”.


    L'énigme des sœurs Papin

    C’est une histoire de domestiques qui se révoltent contre la bourgeoisie, une lutte des classes qui se termine dans un bain de sang. L’affaire dont nous allons vous parler se passe dans les années 1930, au Mans, dans la Sarthe. Un soir de février 1933, derrière les murs d’une maison cossue va se jouer un drame qui marquera par sa violence les annales criminelles du début du 20ème siècle. Christine Papin, 28 ans, et sa sœur Léa, 22 ans, employées de maison exemplaires, assassinent sauvagement leur patronne Léonie Lancelin et sa fille Geneviève. Au point que le médecin légiste parlera dans son rapport de “bouillie sanglante”.


    Un podcast écrit et raconté par Caroline Nogueras.

    Réalisé par Julien Roussel.


    Découvrez les autres saisons de Home(icides) en intégralité :

    La double vie du docteur Romand

    L'affaire Ramsey, le cold case qui hante les Etats-Unis

    Le "boucher de la Sarthe", une histoire judiciaire hors-norme


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Dans Home(icides), Caroline Nogueras, journaliste depuis plus de 15 ans, nous raconte ces tueries familiales qui l'ont bouleversée, et qui en bouleversent encore certains aujourd'hui. Caroline Nogueras vous raconte ces histoires de meurtres en famille qui ont marqué l’actualité, en tentant de percer la folie de ces meurtriers au visage de Monsieur et Madame tout-le-monde car oui, “les pires affaires criminelles sont des histoires de famille”.


    Le "boucher de la Sarthe", une histoire judiciaire hors-norme

    C’est l’histoire d’un long combat judiciaire qui ne prendra peut-être jamais fin... Tout commence en septembre 1994, Christian Leprince, Brigitte sa femme et deux de leurs filles Sandra, 10 ans et Julie, 6 ans, sont retrouvés massacrés dans leur pavillon de Thorigné-sur-Dué, près du Mans. Très vite, un coupable est désigné : Dany Leprince, le frère de Christian qui est également son voisin. Christian, propriétaire d’une carrosserie, à qui la vie sourit. Dany, le besogneux, cumulant deux boulots pour joindre les deux bouts et nourrir sa famille. Agriculteur le jour, boucher à l’abattoir la nuit, ce qui lui valut le terrible surnom du “Boucher de la Sarthe”. En 1997, Dany Leprince était condamné à la réclusion criminelle à perpétuité… 16 ans plus tard, il bénéficiait d’une suspension de peine avant de repartir derrière les barreaux. Une affaire complexe dont nombreux pensent qu’il s’agit d’une erreur judiciaire...


    Un podcast écrit et raconté par Caroline Nogueras.

    Réalisé par Julien Roussel.


    Découvrez les autres saisons de Home(icides) en intégralité :

    La double vie du docteur Romand

    L'affaire Ramsey, le cold case qui hante les Etats-Unis


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Dans Home(icides), Caroline Nogueras, journaliste depuis plus de 15 ans, nous raconte ces tueries familiales qui l'ont bouleversée, et qui en bouleversent encore certains aujourd'hui. Quelle folie meurtrière peut pousser un être humain à tuer la chair de sa chair, la femme de sa vie, ses propres parents ? Caroline Nogueras vous raconte ces histoires de meurtres en famille qui ont marqué l’actualité, en tentant de percer la folie de ces meurtriers au visage de Mr et Mme tout-le-monde car oui, “les pires affaires criminelles sont des histoires de famille”.


    L'affaire Ramsey, le cold case qui hante les Etats-Unis

    Qui a tué la petite JonBénet Ramsey ? Depuis 1996, cette question hante l’Amérique. C’est la plus grande affaire criminelle jamais résolue aux Etats-Unis. La mort de cette fillette à l'âge de 6 ans, mini-reine de beauté, fille d’un millionnaire, n’a jamais cessé de défrayer la chronique outre-Atlantique ! Au lendemain de Noël 1996, son corps sans vie est retrouvé au sous-sol de la maison familiale, dans la petite ville de Boulder, Colorado. Très vite, les soupçons se portent sur la mère, puis sur son grand frère et bien plus tard sur un rôdeur pédophile… Mais 25 ans après le drame, le meurtrier reste introuvable.


    Un podcast écrit et raconté par Caroline Nogueras.

    Réalisé par Julien Roussel.


    Découvrez les autres saisons de Home(icides) en intégralité :

    La double vie du docteur Romand


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

  • Dans Home(icides), Caroline Nogueras, journaliste depuis plus de 15 ans, nous raconte ces tueries familiales qui l'ont bouleversée, et qui en bouleversent encore certains aujourd'hui. Quelle folie meurtrière peut pousser un être humain à tuer la chair de sa chair, la femme de sa vie, ses propres parents ? Caroline Nogueras vous raconte ces histoires de meurtres en famille qui ont marqué l’actualité, en tentant de percer la folie de ces meurtriers au visage de Mr et Mme tout-le-monde car oui, “les pires affaires criminelles sont des histoires de famille”.


    L'affaire Romand, ou la double vie du docteur Romand

    C'est l'histoire d'un incroyable mensonge qui finit dans le sang. Pendant dix-huit ans, Jean-Claude Romand a fait croire à tout le monde, y compris à sa propre femme et à ses enfants, qu'il était un grand médecin, chercheur à l'OMS. En réalité, il passait toutes ses journées, tel un clandestin, seul, dans sa voiture sur des aires d’autoroutes. En janvier 1993, le faux médecin assassinait sa femme, ses 2 enfants et ses parents.


    Un podcast écrit et raconté par Caroline Nogueras.

    Réalisé par Jean-Gabriel Rassat.


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.